Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice écologique > Fête des opposants à l’autoroute A45 : la résistance s’enracine
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Fête des opposants à l’autoroute A45 : la résistance s’enracine
mercredi 21 septembre 2016, par Annick Bossu


Succès monstre de cette première rencontre citoyenne du dimanche 18 septembre 2016 : 34 tracteurs, plus de 150 vélos ont participé à la tracto-vélo et 1200 personnes étaient présentes sur le site, sans compter les brefs passages. Et sous la pluie !

L’A 45 est prévue entre Brignais et La Fouillouse. Elle doublera l’autoroute A 47. Deux tracto-vélos étaient prévues, une de la Loire, une autre du Rhône et devaient converger sur le site de la fête.

Les photos ci-dessous sont extraites de l’album "NoPasarA45" à voir en ligne...

Départ à 8 heures de la vélorution à La Talaudière commune impactée par le trajet de cette autoroute et qui y est fermement opposée. Puis direction St Chamond et Rive de Gier où le cortège s’est agrandi avec de nombreux tracteurs et d’autres vélos. La côte est raide après la Madeleine en direction de Mornant mais les cyclistes sont motivés... Bonne humeur dès les premières gouttes.
À « Uniferme » sur la commune de Mornant la deuxième tracto-vélo partie de Brignais nous rejoint et en cortège, tout le monde s’ébranle pour une ferme à La Côte où a lieu le rassemblement. Cette ferme est sur le tracé de la future autoroute.
L’arrivée est triomphale. Les organisateurs ne s’attendaient pas à tant de monde.
Sur le terrain beaucoup de citoyens venus de notre région, des paysans, des élus, des représentants d’associations, des chanteurs et musiciens.

« Autoroute inutile et insensée » a-t-il été dit en préambule de la fête.
Le financement de la construction de l’autoroute A 45 a été voté - avec célérité - par les collectivités territoriales. Il est à la charge du contribuable. Cependant rien n’est joué.
Rappelons que cette autoroute sera payante et parallèle à l’autoroute existante gratuite. Elle dévorera les terres agricoles et naturelles ainsi que la biodiversité qu’elles hébergent.
Rappelons aussi que cette autoroute est inconciliable avec les engagements pris par l’État lors de la COP 21 : réduire le réchauffement climatique en dessous de 2°C.
Rappelons que cette autoroute va détruire toute une agriculture de proximité avec de nombreux emplois.
Rappelons qu’il y a des alternatives au « tout autoroute » prévu par l’État à coup d’emprunts désastreux.

Après le repas sous la pluie, petit moment théâtral émouvant et sensible d’un petit fils de paysan touché par le tracé de l’A 45.

Puis des personnes engagées dans les mobilisations contre l’aéroport de Notre Dame des Landes et le barrage de Sivens ont témoigné de leur vécu, de leur expérience afin d’aider la lutte qui commence contre l’A 45. Des pistes ont été données et les idées pour la suite ne manqueront pas.
« C’est tout un système économique, un mode de vie qu’il faut changer » a affirmé le porte parole de la Confédération paysanne.

« Tant qu’il restera des recours, des actions pour empêcher les expropriations ou bloquer les travaux, nous n’abandonnerons pas » a-t-on entendu en clôture de l’évènement.
Et tout le monde a repris : non à l’A 45, No pasar A45 ! On ne lâche rien !

Annick Bossu

Voir aussi sur le site de la Conf Paysanne du Rhône




Dans la même rubrique :
Saint-Julien Molin Molette veut l’arrêt de la carrière en 2020
Gaz de schiste : où en est-on en décembre 2011 ?
"Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition"
La vélorution d’avril 2008 à Saint-Etienne.
Villages solidaires
COP 21 - négociations climat : les explications de Maxime Combes sur ce qui est en train de se passer...
"Déclarons l’état d’urgence climatique"
Pari réussi : blocage du sommet Total-et-cie du pétrole Offshore de Pau par les militants climat
ALTERNATIBA : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »
Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil