Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon > La force du peuple
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La force du peuple
vendredi 5 mai 2017, par Roger Dubien, Georges Günther


Les réseaux citoyens de St-Etienne se sont engagés pour "l’avenir en commun" et l’élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République (voir)
A la veille d’un 2ème tour frustrant qui oppose une candidate de l’extrême droite et un candidat de l’extrême finance, nous souhaitons mettre en valeur ce qui est porteur d’espoir dans la situation actuelle.

7 millions d’électeurs et 19,58% ! Le résultat de Jean-Luc Mélenchon crée une situation nouvelle en France. Il ne s’en est fallu que de 620 000 voix pour que le FN soit exclu du 2ème tour et que puisse changer la politique de la France. Ce résultat est fondateur pour l’avenir.

Pour l’immédiat, c’est à chacun de décider en conscience de son vote. Une seule certitude : pas une voix pour le FN ! Le travail de La France Insoumise et de son candidat a fait reculer le FN (donné à 28% il y a quelques mois !) dans de nombreuses villes, chez les jeunes, les chômeurs, le monde du travail. On continue !

Ce que pensent les insoumis...

Conformément à l’engagement pris il y a plusieurs mois, les militants de la France Insoumise ont été consultés jusqu’au 2 mai - consultation à laquelle 243 128 d’entre eux ont participé, sur les 430 000 inscrits au 23 avril (plus de 520 000 au 6 mai). En voici le résultat :
-  87 818 insoumis.es, soit 36,12%, pour un vote blanc ou nul ;
-  84 682 insoumis.es, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron ;
-  70 628 insoumis.es, soit 29,05%, en faveur d’une abstention.
Le vote pour le FN ne faisait pas partie des options, parce que le vote pour l’extrême droite est incompatible avec la participation à la France Insoumise.
Cette consultation ne visait pas à déterminer une consigne de vote mais à organiser la prise de parole des insoumis.es au sujet de leurs choix de second tour.

2 vidéos de Jean-Luc Mélenchon

Le 28 avril sur sa chaine vidéo (https://www.youtube.com/user/PlaceauPeuple), puis le 30 avril à TF1, Jean-Luc Mélenchon a exposé la façon de voir de La France Insoumise, et sa position pour le second tour et pour la suite...
C’est d’un tout autre niveau que le débat Macron-Le Pen. A regarder pour réfléchir tranquillement avant le 2ème tour, et puis surtout pour penser à l’après !

Depuis le 23 avril c’est un déchaînement pour forcer la main aux millions de personnes qui veulent une autre politique, et contre Jean-Luc Mélenchon, sommé de se rallier à Macron. En fait ce pilonnage vise, au-delà du 2ème tour, à affaiblir la France Insoumise avant les prochaines élections législatives. Des politiciens et grands médias qui ont passé les dernières semaines de la campagne à empêcher la présence de Mélenchon au 2ème tour au lieu de combattre Le Pen, ont rivalisé de leçons et d’injonctions. Ils voudraient installer pour les années qui viennent Le Pen et le FN comme opposants officiels et choisis à la politique que se prépare à mener M. Macron, car le FN, c’est l’assurance-vie de l’oligarchie.

Ce sont les élections législatives qui seront décisives

L’amertume au lendemain du 1er tour ne doit pas effacer cette réalité : le résultat est historique. Le vote pour "l’avenir en commun" est puissant dans la jeunesse (30% des 18-25 ans !), les milieux populaires, les intellectuels.
Jean-Luc Mélenchon a obtenu plus de 20% dans 40 départements. Et il arrive en tête de tous les candidats dans la plupart des grandes villes : Lille (30%), Montpellier (31,5%), Grenoble (29%), Toulouse (29%), Marseille (25%), St-Etienne (25%), Nîmes (24%), Avignon (28%), Montreuil (40%). En tête aussi avec 35% à Vénissieux, 36% à Roubaix, 30% au Havre, 43% à St-Denis, 47% à Genevilliers, 33% à Nanterre, 44% à La Courneuve, 40% à Ivry sur Seine...
Sans être premier, il obtient également 24% à Strasbourg, 25,5% à Nantes et 26% à Rennes, 23% à Lyon, 23,5% à Bordeaux, 26,5% à Villeurbanne, 21% à Angers, 25% à Amiens, 22% à Dijon, 19,5% à Paris, 25% à Besançon, 25,5% à Clermont-Ferrand, 22% au Mans et à Dunkerque...
Il est en tête dans 67 circonscriptions législatives et deuxième dans 167.

A St-Etienne, Jean-Luc Mélenchon obtient 16 400 voix et 25%, distançant Le Pen de plus de 5000 voix (17% seulement pour le FN, qui fait 2700 voix et 3,7% de moins qu’en 2002). Dans les bureaux des quartiers les plus populaires, Jean-Luc Mélenchon obtient entre 30 et 50% !

Cette élection crée une situation tout à fait nouvelle : une force politique populaire de plus de 500 000 militants (depuis le 23 avril, plus de 90 000 personnes ont rejoint la France Insoumise) et 7 millions d’électeurs vient d’apparaître en France ! Elle a un programme valable pour la période qui vient : L’avenir en commun (https://avenirencommun.fr)
Bien sûr c’est rageant de rater de si peu l’engagement de transformations profondes. Mais pour l’avenir, le rapport des forces entre le peuple et l’oligarchie vient de changer radicalement.
Le 2ème tour de la Présidentielle ne résoudra rien durablement dans la situation du pays. L’enjeu maintenant est de faire gagner "l’avenir en commun" avec les candidats de la France Insoumise aux élections législatives, et de continuer la construction de cette force populaire.

Les réseaux citoyens de St-Etienne prendront leur part de cette nouvelle étape.

— 
Roger Dubien, Georges Günther.

pour rejoindre La France Insoumise : https://lafranceinsoumise.fr




Jean-Luc Mélenchon le 7 mai au soir : "une autre majorité est possible"

http://melenchon.fr/2017/05/07/une-autre-majorite-est-possible/

"Ce soir s’achève la présidence la plus lamentable de la Ve République, qui aura détruit pratiquement toute confiance autour d’elle.

Mais, une nouvelle fois, en dépit de tout, par l’abstention, les bulletins blancs et nuls, comme par les votes au nom de monsieur Macron, notre pays a massivement refusé l’extrême droite, car elle est étrangère à l’identité républicaine de la France. Madame Le Pen arrive la troisième de ce deuxième tour, après monsieur Macron, les abstentions, les bulletins blancs et nuls.

Le nouveau président est élu. La courtoisie et l’amour de notre démocratie commandent d’en prendre acte sans barguigner et de lui présenter nos voeux. Puisse le sens du destin de notre patrie vous habiter, monsieur le président. Et la pensée des démunis, sans droits, sans toit, sans emploi, vous obséder. Puisse la France y trouver son compte.

Mais mieux vaudrait y veiller par nous-mêmes.

Le programme du nouveau monarque présidentiel est connu : c’est la guerre contre les acquis sociaux du pays et l’irresponsabilité écologique. Nous n’y sommes pas condamnés.

Les élections législatives doivent montrer qu’après un vote de refus et de peur, le moment est venu d’un choix positif : le choix de L’Avenir en commun. J’appelle les 7 millions de personnes qui se sont regroupées autour du programme dont j’ai été le candidat à se mobiliser et à rester unies, qu’elles aient ou non voté pour monsieur Macron. J’appelle tous ceux qui sont prêts à rompre avec le passé à se joindre à la France insoumise, dont nous avons fait le nouveau mouvement de masse en tête dans tant de villes de notre pays.

Fédérez-vous, les gens. Sans vous éparpiller, puisque vous avez vu comment, à 600 000 voix près, vous avez été éliminés de ce deuxième tour. Fédérez-vous si vous vous reconnaissez dans l’humanisme écologique et social qui est nécessaire à notre temps et dont je m’efforce d’être le porte-parole.

Les gens, ne lâchez rien ! Ne renoncez à rien. Ce pays et les gens simples qui le peuplent ne sont condamnés ni au pouvoir des riches ni à celui des haineux.

Une nouvelle majorité parlementaire est possible autour de nous. Le goût du bonheur reste contagieux. À notre appel, le 18 juin, deuxième tour des législatives, notre résistance peut gagner la bataille. Et je vais m’y employer avec vous de toute mon énergie.

Vive la République. Vive la France."




Dans la même rubrique :
Jean-Luc Mélenchon : "le téléphone rose n’a pas sonné"
La vidéo du double meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lyon et Paris le 5 février
Rassemblement d’hommage à Fidel Castro le 25 novembre à Paris
Quel chemin pour libérer le travail du capital ?
Les meetings de Jean-Luc Mélenchon à Dijon + 6 villes, à Toulouse, à Lille, à Marseille et la marche pour la 6ème République le 18 mars à Paris...
Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise : suite et fin ? par Usul
Le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Bordeaux le 29 novembre
Jean-Luc Mélenchon, après le résultat des élections américaines...
Jean-Luc MÉLENCHON : Discours à la convention législatives de la France insoumise samedi 13 mai
Jean-Luc Mélenchon à Toulouse




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil